Le goût des pépins de pomme de Katharina Hagena

  Hey ! Comme je l’ai dit dans mon TAG livresque : de A à Z il serait temps que je vous parle de ce livre Le goût des pépins de pommes de Katharina Hagena. C’est un livre que j’ai lu en mai et que, à ma grande surprise, j’ai beaucoup aimé !

couv33217705

Auteur : Katharina Hagena

Edition : Le Livre de Poche

Date de sortie : 2011

Genre : Contemporain

Pages : 286

Résumé : A la mort de Bertha, ses trois filles, Inga. Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu’elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l’entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l’histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes. Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l’oubli.

Ce livre est resté plusieurs années dans ma bibliothèque avant que je me décide enfin à le sortir.

Mon oncle me l’avait offert lorsque j’étais au collège et ce livre me faisait fortement penser aux livres qu’on devait lire en classe avec une écriture vraiment pas aérée et écrit en tout petit.

Je m’attendais à beaucoup de descriptions et des passages longs et ennuyeux. Pourtant, même s’il y avait des descriptions je n’ai pas trouvé ça barbant. Je me suis surprise à aimer et vouloir en apprendre plus sur la maison de son enfance, ou plutôt celle de sa grand-mère, où elle a vécu tellement de souvenirs.

Lorsqu’on découvre cet endroit, Iris nous raconte son histoire et aussi l’histoire de ses tantes. Chaque histoire nous donne envie d’en savoir davantage même si ces histoires ne sont pas toujours joyeuses puisque certaines sont aussi dramatiques et assez tristes.

Je me suis quand même retrouvée plusieurs fois à me dire que la narratrice, Iris, évoque ses souvenirs avec beaucoup trop de détails alors que ça remontait à très longtemps et surtout ceux de ses tantes, comme si c’était elle qui les avait vécu alors que c’est ce que ces tantes lui ont raconté, j’ai donc trouvé que ça manquait de réalisme de ce côté là.

C’est un roman sur l’histoire de la vie sur les souvenirs de plusieurs vies. Ce n’est pas le type de livre que je conseille à tout le monde mais le livre n’est pas forcément très long et vous seriez peut-être surpris par ce que ça raconte. Alors allez-vous le lire ?

 Bannière Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :